Une vie d’enfer !


Avez-vous déjà été volés sans effraction ?

Avez-vous eu des intrusions dans votre ou vos habitations n’importe quand sans effraction ?

Et entre-t-on dans votre voiture sans effraction ? En plus en vous prélevant du carburant ? Et peut-être même en utilisant votre véhicule ?

Et surtout vous traite-t-on de paranoïaque (gendarmes) parce que cela relève de l’inhabituel ?

Eh bien ! Sachez que c’est ce qui m’arrive et que malheureusement, vivant actuellement seule, je ne puis apporter aucune preuve de tout ce qui m’arrive maintenant depuis un an – depuis que je me suis rendue compte que des affaires avaient disparu dans la maison familiale (en partie retrouvées sur le bon coin mais hélas sans preuve possible puisqu’aucune photo n’avait été prise). Le fait est que j’ai l’intuition d’avoir mis (hélas pour moi !) le doigt sur une bande bien organisée qui doit vivre de ce genre d’affaire.

Mes papiers personnels – et ceux de ma petite maman – ont été pour la plupart emportés, d’autres rapportés mais pas rangés à la bonne place… Mes messageries – malgré une plainte déposée qui n’a pas abouti – ont été visitées. Des messages envoyés à la corbeille puis vidés de la corbeille sont réapparus.

Dans ma voiture, j’ai trouvé deux tickets de paiement : un lavage auto à Camblanes (je n’ai jamais nettoyé ma voiture dans cette zone) et un ticket de supermarché dans lequel je ne suis allée que deux fois dans ma vie et qui ne correspond absolument pas à ce que j’ai l’habitude d’acheter. De plus, on m’a gracieusement balancé une frite entamée en guise de signature…

L’armature de mon clic-clac (acheté neuf en 2010) a subi 4 grandes trouées (très vilaines) au chalumeau. Quelque chose a été soudé à l’intérieur. Pensez-vous que ce soit moi qui ai pu faire cela une nuit en faisant du somnambulisme ? Non, je dis cela parce que l’on m’a avancé que je faisais sûrement du somnambulisme !!! Tellement plus facile à expliquer ! Bien sûr que je suis quelque peu perturbée par ce que je vis. Mais que celui ou celle qui me jette la première pierre se demande quelle serait son attitude face à une telle situation ? Je ne rencontre aucun soutien en dehors de deux de mes amies. Heureusement qu’elles sont présentes car ce sont elles qui me permettent de tenir le coup.

Le pire, c’est que ni la police ni la gendarmerie ne me suivent apparemment.

En ce qui me concerne, je crains, à terme, une usurpation d’identité, un ou des détournements de fonds.

Enfin, je lance un avis de recherche : je recherche mon frère Patrick GAYRAUD – retraité de la Gendarmerie -, séparé, trois enfants (deux filles et un garçon) lequel, il y a une dizaine d’années vivait à Lesparre, dans le Médoc. Je souhaiterais le retrouver afin qu’il atteste des objets qui ont disparu et surtout qu’il m’assiste dans la vente de la maison familiale. Mes recherches jusque là sont restées infructueuses. Si vous pouvez m’aider à le retrouver, merci de laisser un message sur ce blog.

Je voudrais, pour ma part, pouvoir retrouver une vie normale, mener à bien les projets que j’aurais déjà dû accomplir depuis quelques mois.

Quant aux salauds qui empoisonnent ma vie, je vous le redis : l’existence se chargera de vous réserver son lot de mauvaises surprises.

 

 

 

Publicités

À propos tongatse
ARTISTE PEINTRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :