EMISSION « LA MAISON PREFEREE DES FRANCAIS » animée par Stéphane Bern


ACTION !AMARANDI JOLIMENT LOVEE DANS LA PINEDE

https://skydrive.live.com/redir.aspx?cid=7aebee61e0cf4afb&page=play&resid=7AEBEE61E0CF4AFB!1013&authkey=AriA4wmsdo8%24

Et voilà ! Henri et moi-même avons vécu une nouvelle aventure.

La maison d’Henri a été sélectionnée parmi 40 maisons qui ont été soumises aux votes des français concernant leur préférence en matière d’habitat. Et vous savez quoi ? La villa Amarandi est arrivée en 10ème position. Pas mal quand même ! En revanche, la déception a été grande : une journée de tournage pour à peine deux minutes de passage à l’antenne… Il parait que c’est normal. Nous étions un peu tristes pour l’équipe de tournage (Agathe, la réalisatrice, Nicolas le cameraman et Nicolas chargé de toute l’intendance et du port du matériel). Il est vrai que ce samedi où ils sont arrivés vers 8h15 du matin, le temps n’était pas très beau. Il faisait gris et triste et le ciel n’arrivait pas à se dégager de sa lourdeur. Il leur a fallu sortir les spots et les panneaux réfléchissants pour essayer de simuler une luminosité extérieure. On sentait bien qu’Agathe n’avait pas beaucoup le moral. Mais elle a été, somme toute, très entreprenante portée par la bonne humeur de ses sympathiques comparses. Ce n’est que vers les 11h00 que le soleil a daigné sortir de dessous la couette; Il a finalement commencé à percer les nuages et à planter ses rayons dans le décor environnant. D’un seul coup, il est vrai, tout s’est trouvé sublimé, illuminé de nouvelles couleurs : la maison a retrouvé sa clarté habituelle et, au travers d’elle, ses généreux volumes qui la rendent si agréable à vivre. Notre humeur aussi a regagné une certaine légèreté au fur et à mesure que nous avancions et  apprenions à mieux nous connaître. Les prises se sont enchaînées jusqu’au repas ; un repas convivial arrosé d’un bon Médoc comme il se doit.

Puis, très vite, l’équipe s’est remise au travail. Henri s’est facilement prêté au jeu de la figuration mais m’a paru moins à l’aise lorsqu’il s’est agi de s’exprimer devant la caméra . J’ai songé que cela devait être parfois pesant pour les acteurs de cinéma d’avoir à refaire plusieurs fois de suite des scènes jugées pas très bien réussies.

Durant tout ce temps, j’ai suivi de près le tournage posant beaucoup de questions et prenant tout autant de photos. Puis Agathe m’a demandé de faire, à mon tour, un peu de figuration. Cela m’a beaucoup amusée bien que je me sois révélée bien piètre dans ce jeu de rôle.

Des amis d’Henri sont ensuite arrivés. Il s’agissait du père de l’architecte qui a conçu la bâtisse. Cela nous a donné une nouvelle occasion de trinquer… Cette fois-ci au champagne. Et c’est dans une ambiance bon enfant que vers 18h00 l’équipe de tournage nous a quittés pour se rendre au Cap Ferret où une autre très belle maison les y attendait.

Publicités